UEMOA : Le déficit budgétaire de l’union s’est creusé en 2017

Selon un communiqué de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest(Bceao), le Comité a noté que sur l’ensemble de l’année 2017, le déficit budgétaire, base engagements, dons compris, est ressorti à 4,6% du PIB contre 4,4% en 2016, pour un objectif communautaire de 3,0% à l’horizon 2019. Dans ces conditions, les efforts de mobilisation des recettes fiscales et de rationalisation des dépenses publiques doivent être poursuivis.

De même, le Comité a observé que la masse monétaire dans l’Union s’est accrue de 7,5% en glissement annuel au quatrième trimestre 2017, traduisant une consolidation des créances intérieures (9,9%) et une progression des actifs extérieurs nets (9,0%).
Selon la même source, le taux d’intérêt moyen trimestriel du marché monétaire est ressorti à 4,12% après 3,20% le trimestre précédent et 3,59% un an plus tôt. Le Comité a relevé que le taux d’inflation, en glissement annuel, s’est établi à 0,9% au quatrième trimestre 2017 après 1,2% le trimestre précédent.
Cette évolution du niveau général des prix s’explique par un approvisionnement satisfaisant des marchés en produits agricoles locaux et en produits de la pêche. A l’horizon de vingt-quatre mois, le taux d’inflation, en glissement annuel, est projeté à 1,5%, en phase avec l’objectif de stabilité des prix poursuivi par la Banque Centrale.
 
Pathé TOURE
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.