10 jours à Touba: Idrissa Seck drague l’électorat mouride

Considéré comme l’un des viviers électoraux après Dakar, Touba sera la mère de toutes les batailles pour les candidats à la Présidentielle de 2019. Le leader du Parti Rewmi, un des adversaires du Président Macky Sall, semble annoncer la couleur.

En effet, avec le directoire de son parti, il entame à partir de ce jeudi, une visite de 10 jours dans la ville. Une forte mobilisation des militants et sympathisants de Rewmi est attendue à la sortie de la ville jusqu’à leur lieu de résidence, rapporte le journal « Vox Populi ». L’ancien Premier ministre va effectuer la prière du vendredi en compagnie du Khalife général des mourides à la Grande mosquée de Touba.

Au cours de son séjour, il est prévu des visites de courtoisie auprès de plusieurs des dignitaires mourides et des audiences avec les militants et les nouveaux adhérents. Le leader du Rewmi a enrôlé il y a quelques jours, lors au Magal de Porokhane, El Hadji Fallou Mbacké dit Galass Kaltom, fils du défunt Khalife général des mourides Serigne Bara Mbacké. Celui-ci, un ancien député, a rompu les amarres avec l’Apr à Touba, pour soutenir Idrissa Seck qu’il avait croisé dans le mausolée de Sokhna Mame Diarra Bousso.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.