Réplique des Jeunesses Socialistes : Bounama Sall flingue Barth et exhume la « gestion gabégique » de son père (Jean Paul Dias)

Réplique des Jeunesses Socialistes : Bounama Sall  flingue Barth et exhume la « gestion gabégique » de son père (Jean Paul Dias)
Dans un contexte politique très agité, les acteurs politiques se cognent dessus, par presse interposée. C’est ainsi qu’après la sortie musclée du leader de « Rewmi » qui, au détour d’une visite qu’il a effectuée dans la région de Tamba, a accusé Macky Sall et son régime de tous les pêchés d’Israël et celle du maire de Mermoz Sacré–Cœur  contre le Secrétaire général du parti Socialiste, Ousmane Tanor Dieng. La réponse du Secrétaire général des Jeunes socialistes ne s’est pas fait attendre. Bounama Sall, qui était, ce week-end, dans le cadre de la vente des cartes, en vue du prochain Congrès du Parti Socialiste(PS), a fusillé Barthélémy Dias. « Je voudrai rappeler à  Barthélemy Dias, qui s’attaque à notre Secrétaire général du Parti, qu’il n’a pas besoin d’aller loin pour comprendre qu’Ousmane Tanor Dieng fait partie des meilleurs Secrétaires généraux de partis politiques de notre pays ». Le Secrétaire national des Jeunesses socialistes a encore appuyé le doigt sur la gâchette, puis fait feu de plus belle contre les Dias. A cet effet, Mame Bounama Sall de dire : « dans sa propre maison (la maison de Barth’), il y a un Secrétaire général national de parti (NDLR : Jean Paul Dias) qui est resté dix-ans sans tenir un Congrès et qui n’a jamais été à une élection, encore moins avoir des responsabilités comme Ousmane Tanor Dieng ». Refusant de s’en arrêter là, le député socialiste pilonne encore ses cibles en ces termes : «  pour comprendre les qualités de ce dernier (NDLR : le chef de file du PS), il (Barthélemy Dias) n’a qu’à le comparer à son père. Lui qui parle de valeurs et de principes, qu’il se rappelle qu’il y avait un ex-directeur général  de l’IPRES (Institution de prévoyance retraite du Sénégal) qui, une semaine après sa nomination, a été révoqué par Abdoulaye Wade pour gestion gabégique et irresponsable. Trop c’est trop!»


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.