Partenariat : La Cdc et la Cdns unissent leurs forces

Renforcer leur coopération en vue de mieux remplir leurs rôles de service public. C’est l’objectif visé par la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) et la Chambre des notaires du Sénégal (Cdns) en signant une convention de partenariat , samedi passé.

Selon les termes du partenariat, les deux parties, conscientes de leur commune destinée, envisagent de renforcer leur coopération en vue de mieux remplir leurs rôles de service public. A cet effet, le notariat sénégalais, s’inspirant des meilleures pratiques, envisage de faire de la Cdc son interlocutrice financière privilégiée. Cette convention de partenariat porte entre autres, d’une part sur l’accompagnement pour la formation initiale et continue des notaires, stagiaires et collaborateurs, l’installation des notaires individuels ou associés, ainsi que toutes activités ayant pour but de promouvoir le notariat et la Cdc d’autre part sur les modalités de gestion des comptes des notaires domiciliés à la Cdc. La Cdns s’engage entre autres, à faire de la Cdc le dépositaire des fonds détenus par les notaires ; mener toutes actions auprès des autorités compétentes pour que la Cdc puisse délivrer aux déposants institutionnels, tels que les notaires, des instruments de paiement. Quant à la Cdc, elle s’engage à accompagner la Cdns dans ses missions et activités notamment l’acquisition et l’érection de son siège social; l’installation des notaires lors de leur nomination ; le renforcement de l’image de la profession, par des actions de communication.
Prenant la parole, le directeur général de la Cdc a salué l’engagement de la Cdns par le biais de son président qui selon lui, n’a ménagé aucun effort pour la matérialisation et la concrétisation de ce partenariat. «Je fais partie de ceux qui croit aux synergies et au démarches collectives. Les démarches individuelles sont souvent vouées à l’échec. C’est la raison pour laquelle, je vous propose et vous invite à réfléchir ensemble et à trouver ensemble les meilleures solutions pour un partenariat rénové. Je sais pouvoir compter sur vous pour faire jouer à la Cdc pleinement son rôle de banquier de référence des notaires en particulier, et de la justice en général », a déclaré Aliou Sall.
«Entre la Cdc et la Cdns, c’est un commun vouloir de vie commune. Nos chemins sont inséparables. Il nous incombe dès lors, de rendre nos relations pacifiques », a confié Mahmoudou Aly Touré, président de la Cdns. Présent à la cérémonie, Ismaila Madior Fall, ministre de la Justice, garde des Sceaux, soutien que le recours à la Cdc garantit la transparence, la sécurité, la crédibilité. Quant à Bassirou Samba Niasse, secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, il a salué la démarche de la Cdc et l’exhorte à maintenir le dialogue avec la Cdns.
Mariama Diallo
 
 
 

A LIRE
Ellen Johnson Sirleaf reçoit officiellement le prix Mo Ibrahim


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.