Le combat Eumeu Séne – Bombardier aura bien lieu en fin de saison

Alors qu’on pensait que la belle affiche entre Bombardier et Eumeu Sène n’aura jamais lieu, après plusieurs reports, mais il semble que les choses ont entre-temps connu une autre tournure. En effet, trouvé chez lui, mardi, le promoteur, Assane Ndiaye a affirmé que le Roi des arènes affrontera bel et bien le chef de file de l’écurie Tay-Shinger, à la fin de la saison 2017-2018.

« Il se tiendra à coup sûr. Vous savez, le seul problème qu’on avait est celui du stade qui va abriter le combat. Dieu a fait que la situation a été décantée, donc le combat aura bel et bien lieu », a-t-il certifié. « J’ai donné à chaque lutteur une avance complète, maintenant, je leur donnerai le reste afin que l’affiche se tienne. Mais, cela passe bien sûr pas des discussions. Du coup, après le combat Papa Sow vs Ama Baldé, je vais attaquer Bombardier vs Eumeu Sène. Je n’ai aucun doute là-dessus », a-t-il expliqué. « Le combat Bombardier-Eumeu Sène va clôturer la saison », a-t-il précisé.
 
Le contrat toujours valide

Parlant du contrat qui le lie aux lutteurs et que ces derniers ne considèreraient plus depuis décembre dernier, Assane Ndiaye précise. « Vous savez, il y avait un contrat qui nous liait, mais entre-temps, le stade Demba Diop est devenu impraticable alors qu’il y avait une date fixée pour le combat. Mais, il n’y a jamais eu de date limite. J’entends les gens parler, mais je sais que le contrat qui me lie aux lutteurs n’a jamais expiré. On avait fixé une date, mais si une partie de la tribune du stade s’effondre, je n’y peux rien », a-t-il soutenu. « Je ne vais pas accepter qu’ils (les lutteurs) encaissent de l’argent et après croiser les bras. S’il y a un problème, les lutteurs et le promoteur sont concernés. Ils doivent le partager 50/50 », a souligné le promoteur.
 
« Si Bombardier décide d’affronter Rocky Balboa… »
 
Pourtant, Bombardier qu’il dit être sous contrat avec lui, doit affronter Rocky Balboa, le 5 mai 2018, pour le choc des titans organisé par la structure MMA basée en Suisse. De même qu’Eumeu Sène qui serait en contact avec plusieurs promoteurs, mais, il semble que cela n’effraye pas Baol Production. « Cela n’a rien à voir avec la lutte sénégalaise. Je ne m’occupe même pas de ça, d’ailleurs je n’étais même pas au courant. Mais, peut-être que c’est sa façon de penser, raison pour laquelle, il a décidé de s’engager dans un autre combat. Je ne vais rien lui dire par rapport à ça », a relevé Assane Ndiaye, rappelant qu’il a d’excellents rapports avec les deux lutteurs même s’il y a parfois des malentendus.

A LIRE
Tapha Seck (Coach Lions Locaux) : « Bien préparer la rencontre face à la Guinée »

De grosses affiches en vue pour 2019

Avant même la fin de la saison, Assane Ndiaye pense déjà au prochain exercice. Il prévoit de grosses affiches pour 2019. « Les combinaisons sont multiples. Mais, il faut que la saison se termine d’abord avant que d’entamer les discussions. Il y a des combats dans les semaines à venir et au sortir de ces affiches, forcément, on pourra savoir qui doit affronter qui, mais je sais que je vais organiser de grosses affiches la saison prochaine », a-t-il conclu.
 
Avec IGFM


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.