Visite : Le président du Groupe de la Banque mondiale à Dakar

Le président du Groupe de la Banque mondiale Jim Yong Kim est attendu demain à Dakar pour une visite officielle de trois jours entreprise conjointement avec celle du président de la République française Emmanuel Macron.

Selon un communiqué, ce voyage, qui s’inscrit dans la continuité du One Planet Summit co-organisé par la France et le Groupe de la Banque mondiale à Paris au mois de décembre 2017, traduit la volonté de poursuivre une action commune en faveur de l’adaptation au changement climatique. Macron et Kim accompagneront notamment le président de la République du Sénégal Macky Sall, à Saint-Louis, ville historique aujourd’hui menacée par l’érosioncôtière.
 
« Je tiens à saluer le leadership du gouvernement sénégalais dans la lutte contre le changement climatique, a déclaré le président du Groupe de la Banque mondiale Jim Yong Kim.Je me réjouis de pouvoir me rendre à Saint-Louis, où les efforts déployés pour stopper l’érosion côtièredonnentun parfait exemplede la manière dont les autorités peuvent collaborer avec la communauté internationale pour engager une action collective dans la région».
 
Durant son séjour au Sénégal, Jim Yong Kim s’entretiendra avec le président sénégalais ainsi qu’avec le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré. Outre ces rencontres bilatérales, il participera à un événement de haut niveau sur les enjeux de l’éducation dans le monde.
 
Le président du Groupe de la Banque mondiale réaffirmera l’attachement de l’institution à une coopération solide avec le Sénégalainsi qu’avec laFranceen faveur du développement de l’Afrique.
Il sollicitera par ailleurs l’impulsion des autorités sénégalaises afin d’améliorer les résultats du système éducatifet de donner à tous la possibilité d’accéder à une éducation de qualité. « Le capital humain joue un rôle déterminant pour assurer une croissancesoutenue à long terme et une élévation des niveaux de vie,a souligné Jim Yong Kim. Grâce à des changements porteurs de transformation dans le domaine de l’éducation, les Sénégalaispourront exploiter tout le potentieldes mutations technologiques et entrer de plain-pied dans l’économie du XXIe siècle. »
Pathé TOURE
 
 
 
 

A LIRE
Marché Financier : Les SVT ont mobilisé 328 Milliards


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.