Impossible saisine du Conseil constitutionnel : Khalifa Sall ira en procès


Impossible saisine du Conseil constitutionnel : Khalifa Sall ira en procès
Les avocats du maire de Dakar ont perdu, ce jeudi, une manche dans le combat judiciaire les opposant au parquet, sur une éventuelle saisine du juge constitutionnel. Ce qui veut dire que le chargé de la vie politique du Ps, qui a épuisé toutes ses cartouches, ira inéluctablement en procès. Le verdict rendu par la Cour suprême, sur le recours en annulation de la procédure introduit par la défense de Khalifa Sall, empêche tout rebondissement procédural dans l’affaire de la Caisse d’avance.
Ainsi, le dossier suivra son cours et l’édile de la Ville de Dakar comparaîtra certainement devant le juge. En clair, son dossier ne peut plus, comme le voulaient les avocats de Khalifa Sall, être transmis au Conseil constitutionnel. En déclarant la requête de Me Ciré Cledor Ly et Cie irrecevable, les juges de la Cour suprême ont barré la route aux avocats du maire de Dakar.  En fait, la Cour a dit dans son verdict qu’il estime n’avoir pas lieu de saisir le Conseil Constitutionnel. Mieux, les avocats de Khalifa Sall voulaient s’accrocher sur le renforcement des pouvoirs des Sept Sages pour invalider le rapport de l’IGE.
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.