PROMOTION «Apéro itinérant» : Bineta et Béa, exportatrices de la culture africaine

Promouvoir la destination sénégalaise et africaine à travers la culture, c’est le pari de Bineta Mbengue, ingénieure en contenu créatif et consultante en marketing, et Béa Blondin, journaliste-bloggeuse. Les deux jeunes Sénégalaises ont fait face à la presse, hier, pour présenter l’«Apéro itinérant», qui consiste à faire voyager la culture africaine. Autrement dit, être de vraies «exportatrices» de la culture africaine.

«Nous sommes des exportateurs de la culture africaine.»  Bineta et Béa présentent ainsi de façon simple l‘«Apéro itinérant». A travers ce concept, l’ingénieure en contenu créatif et consultante en marketing et la journaliste-bloggeuse veulent à tout prix voyager et être les vecteurs de valeurs de la culture africaine, encore mal connue et comprise dans le reste du monde. «La mondialisation a un effet positif, parce qu’elle connecte le monde, mais le savoir est différent. Nous au Sénégal, on connaît tout des Etats-Unis. Mais aux Etats-Unis, quand on vous demande d’où vous venez c’est toujours I come from Africa. Pour certains, l’Afrique se résume à un pays. L’Afrique, ce n’est pas un pays. L’Afrique, c’est un continent avec des cultures diverses, complexes que les gens devraient connaître», affirment-elles en chœur. Pour briser tous ces clichés sur l’Afrique, Bineta Mbengue et Béa Blondin se proposent de faire découvrir l’Afrique au reste du monde, à travers l’«Apéro itinérant».

Chaque trimestre, les deux pigeons voyageurs iront explorer une partie du globe. Tout en faisant en sorte que chaque voyage sur deux soit effectué sur le continent africain. «Le premier voyage s’effectuera d’abord en Espa­gne, dans les Iles Canaries, mais il y aura en retour d’autres voyages en Afrique», renseignent-elles. Grâce à la compagnie espagnole Binter, les voyageurs iront visiter Las Palmas où ils y passeront 5 jours. Ensuite, Tenerife. Pendant 10 jours, Bea et Bineta, qui s’efforceront de partager la culture africaine avec les Es­pagnols, seront accompagnées dans cette aventure par 8 «influenceurs» et 4 autres membres de l’équipe. «Nous avons fait le choix de partir avec des in­fluen­ceurs sénégalais», disent-elles.

Il s’agit, entre autres, de la bloggeuse culinaire Karelle Vignon, de Olivier Villierme un pâtissier libanais vivant au Sénégal, des journalistes culturelles Anta (Rts) et Oumy Ndour, de l’humoriste Dudu, du musicien Canabasse… «Il y a tout un panel d’influenceurs avec différentes étiquettes. Nous serons en tout au nombre de 14 à voyager dans les deux îles espagnoles», notent Béa et Bineta, qui misent sur la forte communauté digitale (800 mille suiveurs sur les réseaux sociaux) de ces «influenceurs» pour atteindre leur but. «A chaque fois qu’on part, on met un point d’honneur à partir avec des influenceurs africains. Ces personnes sont les véhicules, les moteurs, les exportateurs de notre culture», soutiennent-elles en ajoutant qu’elles exposeront aussi des marques africaines. «Nous voulons montrer nos petits trésors», renchérissent-elles. En ce qui concerne l’art culinaire, c’est déjà acquis. Karelle promet de concocter et d’apprendre aux Espagnols à faire des pastelles à la sénégalaise. «La cuisine, c’est aussi culturel», lance-t-elle malicieusement.

aly@lequotidien.sn

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.