Taux de réussite aux examens : la banlieue immerge dans la médiocrité


 Les différents examens (Cfee, Bfem et Bac) connaissent un taux de réussite catastrophique, avec une chute vertigineuse par rapport à l’année dernière.
La même courbe de régression, au niveau national, s’est poursuivie, naturellement, jusqu’au niveau de la banlieue dakaroise. Le Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) enregistre 56,74 % contre 58,30 % l’année dernière, selon les services compétents du ministère de l’Education nationale. La banlieue de Dakar a suivi cette courbe de régression, avec un pourcentage de réussite de 56,92 % cette année, contre 69,49 % en 2016. Ce qui représente une baisse de 12,57 %, à en croire l’Inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye. L’examen du Brevet de fin d’études moyennes (Bfem)  n’a pas échappé à la courbe de régression, aussi bien au niveau national que dans la banlieue de Dakar. A l’échelle nationale, on enregistre un taux de 45,11 % contre 51,85 % en 2016, soit une baisse de plus de 06,74 %. Naturellement, à Pikine-Guédiawaye, on est passé de 39,35 % en 2016 à 34,59 % cette année, soit une baisse de 04,76 %, selon toujours la même source.
Idem pour le baccalauréat général dont le pourcentage de réussite connait aussi une régression remarquable, passant de 42,10 % en 2016 à 35,4 %, au niveau de l’Ia de Pikine-Guédiawaye. Dans tout le pays, le pourcentage de la baisse est de 5 %. Enfin pour le Bac technique, les services du ministre Serigne Mbaye Thiam enregistrent une baisse de 72,40 % à 65,55 % en 2017, ce qui représente un pourcentage de 07 %. Au regard de ces résultats, les autorités académiques de Pikine-Guédiawaye invoquent plusieurs facteurs parmi lesquels la «démission des parents». Mais également la «prolifération des candidats libres encadrés par certaines écoles privées n’ayant aucune reconnaissance juridique». Autant de maux qui nécessitent, selon le secrétaire général de l’Ia de Pikine-Guédiawaye, une évaluation et un contrôle sur les conditions d’apprentissage dans ces types d’établissements.
 
 
 
Walf Quotidien
Taux de réussite aux examens : la banlieue immerge dans la médiocrité .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.