MONDIAL 2018 – Tenus en échec par le Burkina Faso (0-0) : Les Lions ratent le coche, mais restent en vie


Le Sénégal et le Burkina Faso ont fait un match nul et vierge samedi à Dakar, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018. Du coup, les Lions qui espèrent décrocher un résultat positif à Ouaga ratent l’occasion de prendre la tête de leur groupe suite à la défaite de l’Afrique du Sud à Praia.

Après le revers de l’Afrique du Sud à Praia face au Cap-Vert (1-2), d’aucuns pensaient que le Sénégal, qui recevait le Burkina ce samedi, allait profiter de cette aubaine pour prendre la première place du groupe D. Mais à l’arrivée, les hommes de Aliou Cissé n’ont rien fait que de se partager les points avec une accrocheuse équipe des Etalons. Permettant à ces derniers de conserver la tête du groupe à l’issue de la troisième journée des éliminatoires du Mondial 2018.
Faut dire que les coéquipiers de Kara Mbodji n’ont pas eu la tâche facile face à une Equipe du Burkina qui a bien joué le coup en restant bien regroupée dans sa zone. Et ce qui explique les rares occasions sénégalaises en première mi-temps. La seule et véritable tentative étant à l’actif de Moussa Sow. Mais l’ancien Lillois (37ème minute) rate son duel avec le portier adverse, Koffi Kouakou Hervé, qui dévie son tir en corner.
Les visiteurs ont même failli plonger «Senghor» dans une douche froide en s’offrant deux grosses occasions. Mais Khadim Ndiaye, auteur d’une grosse prestation, était là pour sauver ses cages. D’ailleurs, le portier du Horoya a fait étalage de sa classe en détournant un coup franc de Bertrand Traoré qui prenait la lucarne opposée (26e mn).
En seconde période, le bloc burkinabè était toujours bien en place et prêt à jouer en contre. Une stratégie facilitée par les pertes de balle de Sadio Mané, l’absence de mobilité de Younousse Sangharé et la timidité des latéraux, Saliou Ciss et Moussa Wagué.
Le jeu était toujours fermé et équilibré entre deux équipes qui tentaient en vain de trouver la faille. Moment choisi par Cissé pour lancer Diao Baldé Keïta. En manque de compétition, le nouveau sociétaire de l’As Monaco va tenter de retrouver son rythme, mais en vain.
Les choses vont se compliquer pour le Sénégal qui va perdre son défenseur central, Kalidou Koulibaly, expulsé pour cumul de cartons. Finalement, les choses en resteront là. Du coup, les Lions ont leur destin en main. Ils seront dans l’obligation de l’emporter mardi à Ouagadougou ou au moins revenir de la capitale burkinabè avec un point.

A LIRE AUSSI  DIALOGUE POLITIQUE : Le Mouvement MPS/SELAL rejette l'appel de Macky Sall

Les équipes
– Sénégal : Khadim Ndiaye, Moussa Wagué, Saliou Ciss, Kara Mbodj, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gana Guèye, Salif Sané, Younousse Sangharé (Pape Alioune Ndiaye), Moussa Sow (Cheikhou Kouyaté), Sadio Mané, Ismaïla Sarr (Diao Baldé Keïta).
– Burkina Faso : Hervé Kouakou Koffi, Issouf Paro B Armand (Malo Patrick), Issoufou Dayo, Bakary Koné, Yacouba Coulibaly, Charles Kaboré, Ibrahima Blati Touré, Sibiri Alain Traoré, Bertrand Isidore Traoré, Cyrille Barros Traoré, Niguimbe Préjuce Nakoulma.
Classement du groupe D
1. Burkina Faso (5 points +2)
2. Sénégal (4 points +1)
3. Afrique du Sud (4 points 0)
4. Cap-Vert (3 points -3)
ambodji@lequotidien.sn

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.