Le PUDC est une question de justice sociale et d’équité territoriale… » (Souleymane Jules Diop, Secrétaire d’Etat chargé du suivi du PUDC)

Le Sénégal est devenu sans nul doute une école sur les bancs de laquelle viennent apprendre beaucoup de pays Africains sur le PUDC (Programme d’Urgence de Développement Communautaire). Après avoir reçu le mois dernier 18 ministres de 18 gouvernements différents, le Secrétaire d’Etat en charge du suivi du PUDC, M. Souleymane Jules Diop, a interrompu ses vacances pour recevoir le ministre Burundais du Développement Communal, Mme Jeanne D’Arc Kabayo pour partager avec cette dernière l’expérience du Sénégal avec le PUDC. Occasion pour le secrétaire d’Etat de revenir sur les raisons de la mise en place d’un tel programme, ses objectifs et les résultats obtenus après 2 ans de mise en œuvre. Selon lui, « le PUDC est une question de justice sociale et d’équité territoriale et dont l’objectif principal est entre autre de corriger les disparités… »


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.