TABASKI / Le gouverneur de la région de Louga plaide pour un meilleur accès des éleveurs au crédit


En cette période d’avant tabaski, les banques comme les établissements financiers devraient accorder davantage de facilités aux éleveurs, a estimé ce mercredi, le gouverneur de la région de Louga, Mr Alyoune Badara  Mbengue qui présidait un comité régional de développement préparatoire de la tabaski.
L’occasion a été mise à profit pour faire le point sur l’état d’évolution du recouvrement des crédits contractés par les éleveurs des différents départements de la région que sont Linguère Kébémer et Louga .
C’est ainsi que le département de Kébémer a été privilégié dans les opérations d’octroi de crédits pour avoir, l’année dernière, remboursé intégralement ses dettes. Il est suivi du département de Linguère avec un taux de recouvrement de 85% des crédits. Le département de Louga vient en troisième position avec 35% de taux de remboursement.
Les éleveurs ont, d’autre part, souhaité au cours de cette réunion, la multiplication des points de vente de moutons dans les communes, non sans déplorer leur prolifération « sauvage » et demander aux autorités compétentes d’y mettre un terme.
Le responsable du syndicat des éleveurs de Louga, Mr Malayni Sow, a exhorté les autorités à assurer la sécurité, l’éclairage, l’alimentation en eau et l’installation de toilettes dans ces lieux officiels de vente de moutons.

A LIRE AUSSI  BALDE accepte les résultats et fait son mea culpa

Mbargou Diop, correspondant permanent à Louga


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.