» Li moma tiss  » : La grande toile d’Abdoulaye Diallo qui s’interroge sur la nouvelle humanité


On l’appelle le berger de l’ile de Ngor. Abdoulaye Diallo de son vrai nom nous dévoile sa toile triptyque dans un monde en pleine mutation. Inspirée par la biennale de 2018, sa toile traite de trois sujets en référence à la nouvelle humanité : d’abord la terre qui s’emballe pour le pire, ensuite un monde qui s’emballe pour le meilleur et la synthèse des deux qui donnera enfin un monde du partage…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.