Oulèye Mané est de nouveau libre


La demande de liberté provisoire introduite par les avocats de Oulèye Mané et de ses trois co-inculpés a été acceptée par le doyen des juges Samba Sall. La journaliste qui séjournait ) à la maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6 avait été placée sous mandat de dépôt pour « diffusion d’images contraire aux bonnes moeurs »; une infraction punie par le Code pénal et sanctionné par une peine de prison pouvant aller d’un mois à deux ans assortie d’une amende de 25.000 à 300.000 francs.
 
Pour rappel, Oulèye Mané et ses co-inculpés ont été arrêtés après avoir partagé sur WhatsApp un photomontage du chef de l’Etat Macky Sall.

 
Oulèye Mané est de nouveau libre .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.