Ousmane SONKO présente la Coalition Ndawi Askan Wi /Alternative Du Peuple


Le Leader de PASTEF, entouré de ses principaux alliés,  a présenté ce jeudi la liste portant sa candidature aux prochaines élections législatives.  

Face à la presse, l’ancien inspecteur des Impôts et des Domaines, est revenu sur les enjeux des législatives du 30 juillet prochain.

«Suite aux alternances démocratiques conquises de haute lutte par notre peuple en 2000 et 2012, mais successivement récupérées et dévoyées, suite au referendum biaisé du 20 mars 2016, le Sénégal se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins, avec une perspective plus favorable que jamais à l’avènement d’une véritable alternative de rupture, populaire et citoyenne. Notre Coalition Ndawi Askan Wi /Alternative du Peuple a décidé de prendre part aux législatives du 30 Juillet 2017, en demandant à nos concitoyens d’accorder leur confiance à notre liste intitulée Péncum Nawle. Nous voulons en effet, avec les citoyennes et citoyens de notre pays, forger un leadership collectif nouveau ; un leadership fondé sur la compétence, l’intégrité, la crédibilité, l’humilité, la proximité et le terrain, la pédagogie de l’exemple pour le changement décisif des mentalités et comportements, et par-dessus tout, le respect de la parole donnée, combiné au respect dû au citoyen en tant que nawle. Il s’agit précisément de se conformer au principe selon lequel le dirigeant n’est que le primus inter pares, choisi comme premier responsable parmi des femmes et des hommes libres et égaux, pour piloter le navire de leurs espérances communes, ou dans le cas d’espèce, parler et agir au nom des larges masses, incarner au sein du parlement leurs préoccupations et aspirations légitimes. Non, Mesdames Messieurs chers compatriotes, tout le monde n’est pas pareil : il continue d’exister dans notre pays des hommes et des femmes de valeur, fidèles à l’éthique de l’engagement constant et sincère au service de l’intérêt général d’abord, et non au service de leur propre poche, de leur propre famille ou clan. Face aux enjeux de l’heure et malgré le foisonnement exponentiel des listes, il n’existe pas trois mais bien deux camps, deux voies, deux systèmes, entre lesquels il s’agit de choisir : le camp du peuple opprimé et spolié ou celui des prédateurs, internes et externes ; la voie de l’indépendance nationale et de la souveraineté populaire ou celle de la dépendance et de la soumission aux puissances d’argent et de domination ; le système de la refondation de la République dans le sillage des Assises nationales et de la Commission Nationale de Réforme des Institutions (CNRI) ou le système du présidentialisme autocratique en vigueur dans notre pays de 1963 à nos jours. Voilà les deux termes de l’alternative, et notre coalition a choisi d’être dans l’autre camp, l’autre voie, l’autre système, pour faire face et relever le défi. Renouer avec le projet participatif et fécond des Assises nationales, faire revivre l’esprit citoyen victorieux des 19 mars 2000, 23 juin 2011 et 25 mars 2012, prolongé par la dynamique du NON au referendum du 20 mars 2016, telle est l’optique d’une vraie perspective de rupture pour un réel changement de cap dans notre pays. Non plus un simple changement de visages au sommet du pouvoir ou au sein des institutions, mais bien la lame de fond d’une alternative crédible authentiquement populaire et citoyenne, porteuse d’un changement radical, c’est-à-dire apte à s’attaquer à la racine du mal qui gangrène notre pays depuis plus de 50 ans », ont soutenu Ousmane SONKO et ses alliés.

A LIRE AUSSI  MAUVAISE GESTION DU PORT DE DAKAR : Les transporteurs menacent de le paralyser

Le décor ainsi campé, ils ont présenté leur liste comme l’alternative crédible. « La liste PENCUM NAWLE est le creuset d’une large coalition, capable de mener le combat pour l’avènement dans notre pays d’une Assemblée nationale de type nouveau, constituée non pas de députés du Président, mais plutôt de députés du peuple, et à son service exclusif. Ndawi Askan Wi est une coalition politique de convergences cohérentes et durables, non un consortium d’intérêts disparates et de circonstance. Mise en place par des partis politiques légalement constitués (PASTEF, Yoonu Askan Wi, MRDS, PPAS, RND, etc.), elle reste ouverte à la société civile et bénéficie d’ores et déjà, autour de la liste PENCUM NAWLE, de l’adhésion active de mouvements ou d’organisations nationalistes, patriotiques et panafricanistes tels que Taxaw Temm, Coalition Citoyenne pour le Changement, ANDS/Burabe, Diaspora Dooleey Senegaal et Diaspora Siin Weti, entre autres, tous ici représentés… », a déclaré Ousmane SONKO.

Ne s’arrêtant pas à cette description, le leader de PASTEF engage, quels que soient les résultats du scrutin, « les élus de la liste PENCUM NAWLE  à procéder durant tout le cours de leur mandat, à un bilan périodique, public et contradictoire de leur action parlementaire ».

 

 

 

 

 

WALFNet

Cet article Ousmane SONKO présente la Coalition Ndawi Askan Wi /Alternative Du Peuple est apparu en premier sur Walfnet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.