La RADDHO ferme ses portes aux souteneurs de Khalifa SALL et explique


La conférence de presse qu’ils ont voulu organiser dans les locaux de la RADDHO n’a pas rencontré l’assentiment  des responsables de l’organisation  de défense des droits de l’homme.

A en croire le Coordonnateur de ladite organisation, repris par Vox Pop, les souteneurs du maire de Dakar n’allaient pas dans le sens de fustiger les conditions de détention, défendre les principes autour de la liberté  et éventuellement demander la libération provisoire de leur protégé en organisant cette conférence de presse mais de collecter la caution pour le faire libérer.  Une démarche qui n‘agrée pas à Sadikh NIASS et Cie.

«Nous n’avons pas fermé les portes de nos locaux aux partisans de Khalifa SALL. Quand on a autorisé la rencontre, on pensait qu’ils allaient parler des droits de l’homme, de principes qui encadrent la liberté, des conditions de détention de Khalifa SALL, de la libération provisoire, de tout ce qu’il y a comme principes de droits humains sur lesquels on peut se baser pour exiger la libération de Khalifa SALL», renseigne le Coordonnateur de la RADDHO. Qui ajoute : « Nous avons dit que ce n’est pas pour collecter une caution que nous allons autoriser la tenue de cette conférence de presse à la RADDHOOn pensait qu’on allait mettre l’accent sur les droits de l’homme, sur les principes qui encadrent les libertés et les détentions. C’est un malentendu ».

A LIRE AUSSI  Thione Seck – « J’ai demandé à Wally de laisser Youssou Ndour »

Avant de conclure : « Si c’est pour collecter des fonds pour payer une caution pour la liberté, on peut le faire au niveau de n’importe quel lieu ».

 

 

 

WALFNet

Cet article La RADDHO ferme ses portes aux souteneurs de Khalifa SALL et explique est apparu en premier sur Walfnet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.