Décès Des 5 Enfants: Moustapha Diakhaté Accuse La Loi Latif Guèye, L’hypocrisie Sociale…

Il faut vraiment être Moustapha Diakhaté pour dire des choses comme ça. Selon le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, les enfants Astou, Fama, Maman Nabou, Bébé Ndèye et Gorgui Dias ont été assassinés. Ni plus ni moins. Et vous savez ceux qu’il pointe du doigt ? «L’absurde loi Latif Guèye, l’hypocrisie sociale et l’absence manifeste d’une politique locale et nationale de protection des enfants mineurs». Grave. Par respecte, ne serait-ce pour sa mémoire, mais aussi pour tout ce que Abdou Latif Guèye a fait pour ce pays, il aurait pu critiquer la loi sans la traiter «d’absurde loi Latif Guèye». C’est irrévérencieux et irrespectueux. Pire : écrire sur sa page Facebook que c’est parce que le père a été enfermé pour 3 ans des faits de drogue que les enfants sont morts, parce que livrés à un oncle alcoolique, c’est simpliste comme raisonnement.

les echos

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.