Mali: 11 morts dans une attaque contre l’armée


11 soldats maliens ont péri et 5 autres ont eu des blessures, dimanche matin, au cours d’une attaque contre la base militaire de Boulikessi, dans le centre du Mali, près du Burkina Faso, a informé le ministère malien de la Défense.

Selon une source sécuritaire régionale, «l’attaque a été menée par le groupe du jihadiste (Malaam) Ibrahim Dicko, qui dirige Ansarul Islam, un mouvement terroriste».

Ce groupe a revendiqué plusieurs attaques ces derniers mois dans le nord du Burkina, notamment l’assaut le plus meurtrier de l’histoire contre l’armée burkinabé qui a fait 12 morts.

A en croire une source militaire malienne, des hélicoptères de l’opération Barkhane ont atterri à Boulikessi pour leur apporter soutien.

La force française Barkhane a effectué 125 opérations en 2016 dans les 5 pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso), intervenant seule ou en alliance avec des forces locales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.