Développement local de Diourbel : Mamour Cissé demande la revitalisation des vallées fossiles


La situation de précarité dans laquelle se trouve Diourbel n’est pas du goût du leader du Psd Jant-Bi. Mamour Cissé demande au pouvoir actuel de revitaliser les vallées fossiles.

A Diourbel où il était samedi, pour rencontrer ses camarades, le secrétaire général du Psd Jant-Bi s’est ému de la situation peu reluisante dans laquelle, se trouve Diourbel. Après ce constat, Mamour Cissé déclare : «Je suis venu m’enquérir des préoccupations de la population. Diourbel souffre de tout. Manque d’industrie, d’infrastructures, un chômage qui prend des proportions inquiétantes, mais aussi le fait que les populations se soignent très mal. Si Diourbel n’était pas avant Touba, elle allait être la ville la plus pauvre du Sénégal. Mais je pense qu’il n’y a pas de quoi désespérer dans la mesure où, nous avons des patriotes et des Sénégalais qui ont aujourd’hui, une vision et qui peuvent faire bénéficier de cette expérience à Diourbel.» Et le leader de Psd Jant-Bi d’interpeller le pouvoir actuel : «J’appelle aujourd’hui, le gouvernement du Sénégal à davantage faire preuve d’imagination sur le développement local en ressuscitant les vallées fossiles. Diourbel a la possibilité d’être le grenier de Touba. Le fait de ressusciter les vallées fossiles va permettre de donner un contenu économique aux populations et fixer l’exode rural. Les populations qui vont à Dakar ou à Touba ont la possibilité de rester dans leur terroir en étant dans l’agroalimentaire, l’horticulture et la transformation. Nous avons une vision, une offre politique qui nous permet de sortir de ces chantiers battus.»
badiallo@lequotidien.sn

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.